Comment garder ses repères et son dynamisme?

Nos capacités d’adaptation sont mises à rude épreuve lorsque nous sommes contraints de rester à la maison.

Ces difficultés d’adaptation génèrent un stress que parfois nous avons du mal à endiguer. Bien sûr chacun réagit à sa façon. Mais dans cette situation exceptionnelle nous sommes obligés de nous adapter dans 2 domaines différents:

  • Le travail
  • La vie personnelle à la maison

Afin de ne pas se mettre en « surchauffe », il est essentiel d’activer des moyens simples pour juguler les montées de stress, voire même d’anxiété. Ces moyens nous les avons généralement dans notre façon de vivre mais en situation de confinement il devient plus compliqué de les appliquer. Cela demande un effort conscient pour changer quelques habitudes.

Alors comment faire? Voici quelques conseils:

  • Garder un rythme dans les activités journalières. Planifier votre journée de travail avec des temps de pause, des temps avec les enfants, le ou la conjointe… Cela permet de garder l’esprit orienté vers l’action plutôt que la rumination.
  • Gardez le plus possible vos habitudes horaires de lever et coucher et de travail. Habillez vous et préparez vous exactement comme si vous alliez travailler à l’extérieur. C’est toujours bon pour le moral de garder une bonne image de soi.
  • Essayez de bouger même si vous êtes en appartement. Vous pouvez trouver sur internet pléthore d’exercices de gym, de yoga ou autre. Vous pouvez également monter et descendre plusieurs fois les escaliers, à votre rythme. Bannissez les ascenseurs!
  • Privilégiez vos courses de première nécessité à pied, en fractionnant vos courses. Sortez une fois par jour (en respectant bien sûr les règles d’hygiène et de sécurité pour vous et pour les autres), inutile d’acheter de pleins caddies une fois par semaine.
  • Faites votre ménage plus souvent, mine de rien cela fait bouger!
  • Nous avons la chance d’avoir les réseaux sociaux (pour une fois qu’il y a un côté positif, soulignons le) qui nous donnent une fenêtre sur le monde. ATTENTION toutefois à ne pas vous laisser engloutir par ceux-ci car cela peut devenir très chronophage! Soyez vigilants de ce que vous regardez. Servez vous des moyens de vidéo pour appeler vos proches et amis, ça rajoute un plus de se voir.
  • Regardez qu’une fois par jour les infos. Le fait d’être constamment en lien avec l’actu génère du stress.
  • Parlez de vos émotions, de ce que vous vivez. Avec vos proches ou amis ou thérapeutes spécialisés dans la relation d’aide.
  • Soyez un exemple pour vos enfants. Mieux vous gèrerez votre stress et vos émotions, plus vous serez à même d’aider vos enfants. Ecoutez vous, dialoguez. Nos enfants sont des « éponges » et captent nos émotions et « l’ambiance » à la maison sans même que nous les verbalisions.

Concrètement, tournez vous vers les outils que proposent la sophrologie, la respiration type cohérence cardiaque, la méditation… Mais bien sûr il y a aussi des exercices plus physiques comme le yoga, le stretching, la gym…

Chacun trouvera ce qui lui convient le mieux. Le plus important est de s’écouter, d’identifier nos émotions, et surtout ACCEPTER. Il peut y avoir des hauts et des bas.

Et si cet épisode nous permettait de nous recentrer sur l’essentiel? Nos modes de consommations, nos relations, notre travail…

Et si nous en profitions pour sortir de notre zone de confort? Vous savez, celle qui nous fait progresser, avancer. Faites de nouvelles choses, que vous remettiez toujours à plus tard, découvrez, sortez de vos jugements, échappez vous par la pensée. Ayez conscience de ce merveilleux outil pour vous évader: VOTRE ESPRIT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *